À l’origine de ce texte, un fait divers qui a eu lieu à Saint-Denis en 1928 : Une femme est retrouvée coupée en morceaux au bois de Marly. Robert Desnos s’inspire de cette macabre découverte et publie en 1928 une série d’articles autour du célèbre Jack l’éventreur. Dans ce texte, on retrouve la capacité de Desnos à flairer les effluves les plus subtiles de l’air du temps.